S’adapter à une nouvelle culture

Vos premières années au Canada seront sans doute remplies d’émotion. Chaque personne s’adapte à sa façon, mais il n’est pas rare que les nouveaux arrivants passent par trois stades émotionnels au fur et à mesure qu’ils s’adaptent à leur nouvelle vie. Sachez qu’il est tout à fait NORMAL d’éprouver ces sentiments.

 

1er stade : Les nouveaux arrivants sont nombreux à avoir des attentes élevées lorsqu’ils arrivent au Canada. Ils affirment habituellement qu’il s’agit d’une période exaltante remplie de nouvelles expériences. Ils se sentent confiants et capables de gérer leurs problèmes et leur stress. Dans certains cas, ils viennent rejoindre des membres de leur famille qu’ils n’ont pas vus depuis longtemps.

 

2e stade : Durant les six premiers mois suivant leur arrivée, les nouveaux arrivants vivent de nombreuses expériences positives et quelques expériences négatives. Il peut arriver qu’ils soient très fiers d’avoir relevé certains défis, mais qu’ils soient déçus pour d’autres raisons. Certains trouveront qu’il faut beaucoup de temps pour comprendre la langue et les coutumes, alors que d’autres auront de la difficulté à se trouver un emploi. Résultat : ils se sentiront parfois frustrés, désorientés, tristes, anxieux ou déprimés. Il est normal d’éprouver des sentiments contradictoires : très positifs un jour, très négatifs le lendemain. Les nouveaux arrivants peuvent également éprouver des symptômes physiques comme la perte d’appétit ou un trouble du sommeil.

 

3e stade : La plupart des nouveaux arrivants finissent par se sentir à l’aise et confiants. Leur niveau de frustration et d’anxiété diminue. Pour les personnes âgées, chez qui les habitudes et les coutumes sont davantage ancrées, l’adaptation peut prendre plusieurs années. Pour d’autres personnes, particulièrement les jeunes, l’adaptation peut être facile. Tôt ou tard, la plupart des nouveaux arrivants s’adaptent et commencent à se sentir chez eux.

Voici quelques conseils donnés par des immigrants et des réfugiés qui ont réussi à s’adapter à une nouvelle culture :

  • • N’oubliez pas que vos sentiments négatifs sont passagers.
    • Tenez-vous occupé avec des activités scolaires, sportives ou autres.
    • Entourez-vous d’amis et de membres de votre famille.
    • Écrivez ou téléphonez à vos amis et à votre famille
    • Il peut s’avérer très utile de demander l’aide professionnelle d’un médecin ou d’un conseiller. Vous montrez ainsi que vous vous occupez de vous-même et que vous cherchez des outils pour gérer votre situation.

Adapté du document Le Canada et les nouveaux arrivants.