Services bancaires, budget et impôt
Ouvrir un compte bancaire

Vous devriez ouvrir un compte bancaire peu de temps après votre arrivée au Canada. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un numéro d’assurance sociale et d’une autre pièce d’identité comme votre passeport ou votre carte de résident permanent. Il se pourrait aussi qu’on vous demande de présenter une preuve de résidence, comme une facture téléphonique ou votre permis de conduire.

Il existe de nombreux types de comptes bancaires, parmi lesquels vous pourrez choisir celui qui vous convient le mieux. Certains vous permettront de faire des chèques, et la plupart vous permettront d’obtenir une carte bancaire. Une carte bancaire permet de retirer de l’argent à un guichet automatique. Un guichet automatique est une machine qui appartient à un établissement bancaire et qui peut être utilisée 24 heures sur 24. Une carte bancaire peut aussi être utilisée pour faire des achats dans la plupart des commerces, ce qui évite de devoir conserver de gros montants d’argent sur soi. De nombreux comptes vous permettent d’utiliser Internet pour effectuer vos transactions bancaires et payer vos factures.

Cliquez ici pour consulter la liste et l’emplacement des principales banques de Fredericton.

Budget

Votre établissement au Canada pourrait vous coûter plus cher que prévu. Les salaires y sont relativement élevés, mais le coût de la vie l’est également. Un budget est un instrument de planification qui permet à une personne ou à une famille de gérer son argent et de planifier ses dépenses jusqu’à la prochaine paie. En suivant soigneusement un budget, vous éviterez d’avoir à emprunter de l’argent que vous devrez par la suite rembourser avec intérêt.

Établir un budget

Commencez par déterminer votre salaire net. Il s’agit du montant d’argent qu’il vous reste une fois que l’impôt et les autres retenues à la source applicables ont été prélevées. Examinez ensuite la façon dont vous dépensez votre argent.
Vos dépenses peuvent être divisées en trois grandes catégories :

  • • L’impôt sur le revenu et les autres éléments que vous devez payer;
    • Les dépenses associées à des besoins essentiels tels que l’alimentation, le logement, l’habillement et le transport;
    • Les biens et services de luxe.

Pour obtenir une feuille de calcul du budget, CLIQUEZ ICI.

Quel est votre salaire net?

Votre salaire net est la somme qu’il vous reste après déduction des sommes retenues à la source, notamment:

  • 1-l’impôt sur le revenu;
  • 2-la cotisation au Régime de pensions du Canada (RPC) ou au Régime de rentes du Québec (RRQ);
  • 3-la cotisation à l’assurance-emploi;
  • 4-les cotisations syndicales;
  • 5-la cotisation à un régime de retraite ou de pension;
  • 6-toutes les autres retenues sur votre chèque de paie mensuel.

La plupart des employeurs sont tenus de déduire de votre salaire les montants correspondant à ces éléments. Selon la rémunération que vous touchez, ces retenues pourraient représenter entre 25 et 35 p. 100 de votre revenu total.

Si vous êtes travailleur autonome, vous devez déposer environ 30 p. 100 de votre revenu brut dans un compte distinct. Vous devez verser cet argent au gouvernement pour les taxes, l’impôt et les cotisations au programme d’assurance-emploi et au régime de retraite. Pour en savoir davantage sur ce que vous devez faire en tant que travailleur autonome, consultez le Guide pour les petites entreprises canadiennes.

L’important, c’est d’établir votre budget en fonction de votre salaire net et non de votre salaire avant impôt et déductions.

Ce dont vous avez besoin

Il y a certaines choses, comme la nourriture et le logement, dont personne ne peut se passer. Il s’agit de biens ou de services de première nécessité, et les plus importants sont les suivants :

  • • le logement;
    • le chauffage et les services publics;
    •la nourriture;
    •les vêtements;
    •le transport.

Il est toujours possible d’économiser sur les nécessités, par exemple en vivant dans un logement abordable, en choisissant judicieusement les produits alimentaires que l’on consomme, en achetant des vêtements d’occasion ou en se déplaçant à pied, à vélo ou en autobus plutôt qu’en voiture ou en taxi. Toutefois, on ne peut jamais s’en passer. Au début, vous constaterez peut-être que les nécessités peuvent représenter jusqu’aux deux tiers de votre budget.

Les choses que vous désirez

Les articles que vous avez envie d’acheter, mais dont vous n’avez pas vraiment besoin, sont appelés des biens de luxe. Une fois que vous aurez acheté l’essentiel, il ne vous restera probablement pas beaucoup d’argent pour les biens de luxe. La plupart des gens n’ont pas les moyens de s’en offrir beaucoup et doivent dépenser leur argent avec parcimonie. Par exemple, si vous devez mettre de l’argent de côté pour les études ou les soins médicaux, vous en aurez moins à consacrer à des dépenses telles qu’une voiture, des cadeaux ou des appels interurbains.

L’impôt sur le revenu

La plupart des employeurs déduiront l’impôt provincial et fédéral directement de votre chèque de paie. Chaque année, entre le 1er janvier et le 31 avril, tous les adultes (18 ans et plus) du Canada doivent remplir une déclaration de revenus pour l’année civile précédente. Il s’agit d’un document dans lequel vous faites état de vos revenus, de vos déductions et de vos crédits d’impôt. Si vous avez payé trop d’impôt, le gouvernement vous remboursera le montant excédentaire; dans le cas contraire, vous devrez payer le montant en souffrance. Pour obtenir de l’aide et des renseignements sur l’impôt sur le revenu, veuillez communiquer avec le personnel de l’AMCF responsable des services d’établissement.

En remplissant votre déclaration de revenus, vous donnez au gouvernement fédéral les renseignements dont il a besoin pour déterminer si vous avez droit à la Prestation fiscale canadienne pour enfants (PFCE) et au crédit pour la taxe sur les produits et services (TPS).